17 juillet 2009

Une vestale lascive

Première moitié du XIX ème siècle, une femme tenait salon à Paris, s’entourait d’hommes de lettres et d’arts, inspirait la mode, faisait et défaisait les usages de la haute société... Posant sur un fauteuil "Récamier" devant les peintres, elle devint muse et mécène. Sa beauté éternellement fixée de vestale la rendit célèbre. Cette femme, Juliette Récamier, a ainsi marqué du sceau de sa modernité la période s’étendant du Directoire à la Monarchie de Juillet. Mariée chastement à son père naturel ; lien... [Lire la suite]
Posté par arnolog à 10:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 septembre 2008

"Non Jeff, t'es pas tout seul !"

Non, vraiment pas tout seul. Le conflit Jeff Koons vs Louis XIV fait décidément recette. Les parisiens retournent à Versailles pour l'occasion et cohabitent dans les files d'attente avec les touristes du monde entier... Ah si chacun s'était donné la main, quelle belle performance cela aurait été et quel beau geste pour la paix dans le monde ! Pour rappel : il y a quelques jours, je m'étais roulé par terre de rire (au mépris de toute hygiène) en lisant cette citation d'une japonaise en pleurs dans un quotidien gratuit : "Venir... [Lire la suite]
Posté par arnolog à 16:43 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
01 septembre 2008

Expansion ! Compression !

Ancrés dans la mosaïque d'entrée de la Fondation Cartier, mes pieds chaussés à la "Onitsuka Tiger" en voient déjà de toutes les couleurs. Après ces premiers pas, le visiteur chaussé pour la circonstance découvre les pouces, mains et seins de César. Le bronze rivalise avec le baccarat et la résine; la couleur contraste avec violence avec les statues disposées tout autour de la fondation. Muni du petit papier donné à la caisse, le visiteur découvre le vocabulaire de César : expansion (pour faire court : de grosses... [Lire la suite]
Posté par arnolog à 10:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
30 décembre 2007

Comme Télérama...

... C'est le moment de faire une couv' artistique pour cette fin d'année. Voici une acquisition de mars dernier (c'est agréable de travailler avec des artistes). Il s'agit d'une toile d'Alain Marchand, un artiste qui apprécie très fortement Turner et Zao Wou-ki (ça tombe plutôt bien, moi-aussi...). Je vous souhaite d'agréables fêtes et un très bon réveillon !
Posté par arnolog à 18:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


  1